Yoga

La Pratique

Encore dix minutes, c’est le moment de la relaxation finale… Comme tous les matins, dérouler son tapis à neuf heures, pour dé(vé)rouiller le corps, le mental, l’âme… Basculer sur le dos. Rouler sur le côté. Faire l’étoile. Rouler sur l’autre côté. Contraction / expansion / contraction. Sentir la respiration et son mouvement perpétuel, ou presque… Le huit de l’infini vient se loger dans les moments en suspension entre chaque souffle.

La musique crée une bulle, sept morceaux qui suivent le rythme des mouvements – ou peut-être est-ce l’inverse?

Sur la gauche, puis sur la droite, six répétitions, un nombre pair pour faire autant de fois de chaque côté, rééquilibrer. Je me souviens des mots de ma professeure: “un nombre pair de respirations – ou de mouvements – pour honorer de la même façon Shiva et Shakti.”

Les cinq doigts de la main fermement posés au sol, et doucement je les décolle. En équilibre sur un pied, puis une transition contrôlée qui m’amène à retoucher terre, à quatre pattes. Autre transition consciente, me voilà sur le dos. La conscience en éveil, aurais-je ouvert mon troisième oeil?

Un dernier mouvement, une dernière torsion. Bien pratiquer des deux côtés.

Et la relaxation. Ou plutôt, le moment d’intégration, de digestion, de transition. Ce moment où on ne fait plus qu’un avec le reste du monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *